Catégories
Histoire de la Philosophie

La Nouvelle Atlantide de Bacon – Compte-rendu d’atelier

Portrart de Francis Bacon, dans une édition de Silva sylvarum

Cet atelier sur La Nouvelle Atlantide de Francis Bacon, s’est tenu les 2 et 3 février 2021, dans le cadre de la série sur la naissance de la philosophie moderne.

Édition de référence : Bacon, La Nouvelle Atlantide [1627, posthume], traduction par Michèle Le Dœuff et Margaret Llasera, introduction, notes, bibliographie et chronologie par Michèle Le Dœuff, Paris, Flammarion, collection « GF Flammarion », 1995-2000, pages 118 à 129.

Ce compte-rendu reprend les principaux points abordés lors de l’atelier. Nous avons examiné ce passage sous l’angle de la question : Dans quelle direction la recherche scientifique doit-elle être orientée ?

Le but de la connaissance selon Bacon  : « reculer les bornes de l’Empire humain »

  • Au sein de cette île-continent utopique qu’est la Novelle Atlantide, Francis Bacon décrit l’institution dédiée à la connaissance, la « Maison de Salomon ». Son but est « de connaître les causes, et le mouvement secret des choses ; et de reculer les bornes de l’Empire humain en vue de réaliser toutes les choses possibles » (p. 119). Il ne s’agit donc pas de connaître pour connaître, dans un but contemplatif, mais de connaître pour agir.
  • Cela passe par des expériences sur les animaux, pour mieux comprendre le fonctionnement des humains (p. 122). Les connaissances permettent aussi de guérir, par des actions sur la composition de l’air, des bains (p. 121), et toute une pharmacopée (p. 124-125). L’amélioration de la nourriture permet de mieux nourrir (p. 123-124). Les machines permettent de mieux se défendre, de voler et de se déplacer sous l’eau (p. 128-129).

Un travail de recherche nécessitant des moyens et une organisation

  • La connaissance qui permet de développer toutes ces techniques s’acquiert essentiellement par l’expérience. La Maison de Salomon dispose ainsi par exemple de lieux lui permettant de tester les effets de différentes températures et pressions, comme des grottes en profondeur ou des tours en altitude (p. 119-120).
  • L’activité de recherche est coordonnée et non solitaire. Ainsi, le « Père », qui est le responsable de la Maison de Salomon, indique que, même aux ermites qui habitent « au sommet de ces tours », « nous rendons quelques fois visite pour les instruire de ce qu’ils doivent observer » (p. 120).

Un éloge de l’artificiel, dans le cadre d’une éthique au service de la communauté

  • Le « Père » vante également la capacité des savants à produire des métaux artificiels, à reproduire des phénomènes météorologiques comme la pluie ou la neige, à créer des espèces végétales nouvelles et à modifier des espèces existantes. Il affirme par exemple : « à force d’art nous les rendons aussi [les plantes] beaucoup plus grandes qu’il n’est dans leur nature » (p. 122).
  • Ils sont également capables de produire des illusions d’optique, des sons sur-mesure, comme des cris des animaux, des odeurs et des saveurs (p. 126-128).
  • Cette capacité à tromper ne doit cependant, selon les principes de la Maison, servir qu’à éduquer, à montrer les limites des sens, et non à duper, à manipuler, ou à laisser croire à des miracles : « nous produisons de prodigieux tours de passe-passe, de trompeuses apparitions de fantômes, des impostures et des illusions, et nous en montrons le caractère fallacieux » (p. 129).

Poursuivons la discussion !

Cet atelier sur La Nouvelle Atlantide de Francis Bacon aura été l’occasion de proposer une première approche du texte. Je serais ravi d’en discuter plus amplement avec vous, via les commentaires, ou lors d’une séance spécifique, particulière ou collective.

Lors du prochain atelier, prévu pour mardi 16 février à 21h et mercredi 17 à 20h30, nous aborderons un texte fondamental de philosophie politique, Léviathan de Thomas Hobbes. Nous examinerons notamment les bases de la légitimité des États. Vous pouvez dès à présent vous y inscrire, ou me contacter si vous souhaitez plus d’informations.

Et pour être informé/e des futurs événements, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ou me suivre sur Mastodon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.